Mouvement des gilets jaunes

“En effet, même si celles-ci [les entreprises de transport] comprennent les motivations de manifestants, leur situation économique tendue ne leur permet pas de perdre des journées de travail.

A ce jour, lundi 19 novembre, les camions sont pris dans divers blocages et barrages et sont dans l’impossibilité de remplir leur mission d’acheminement des marchandises et de ravitaillement. “Lire le communiqué de presse de la FNTR

 
Partagez l’article sur