Découverte du véhicule Volta Zéro

Prévoté : la négociation pour un essai du Volta Zero

En février, nous avons assisté à l’inspection du prototype du Volta Zero par Stéphane Bouvry, responsable achats du transporteur Prévoté, et à sa négociation avec Carla Detrieux, Business Development Manager de Volta Trucks, pour un essai d’un mois d’ici 2022. Voici les temps forts de l’entretien.par Michel Grinand -16 mars 2021

Prévoté Volta Zero
En février, le prototype du Volta Zero a été présenté aux clients français.

La cabine

Stéphane Bouvry : la cabine est spacieuse et ouverte avec une vision à 220 °. Les caméras de vision latérale et arrière sont performantes : elles agrandissent la personne qui s’approche. Le Volta Zero n’a donc plus besoin d’étiquettes d’angle mort. Pourquoi les commandes au volant sont-elles si basses ?

Carla Detrieux : toutes les commandes au volant du véhicule en démonstration seront rendues plus accessibles avant l’essai. Dans la cabine, la grande tablette sera plus incrustée dans le tableau de bord, la seconde étant optionnelle. Le GPS est inclus dans le tableau central. La caméra haute de vision arrière sera abaissée au niveau du regard et l’ensemble du véhicule s’équipera de capteurs (voir notre précédente brève sur le Volta Zero).

Stéphane Bouvry, chargé du renouvellement de la flotte de Prévoté, est venu étudier le Volta Zero pour le tester en livraison urbaine sur Paris.

Les batteries

SB : qu’utilisez-vous comme batteries ?

CD : il s’agit packs de Proterra dont la chimie NMC garantira la meilleure densité et performance. Avec deux packs proposés, de 165 et 248 kWh, 150 et 200 km d’autonomie seront disponibles par recharge pour 4 000 cycles d’utilisation. Installés dans le châssis, ces micro-packs Proterra permettront une meilleure répartition de charge et l’identification des packs en dégradation pour leur remplacement. Le temps de charge dépendra des tournées. Volta Trucks s’engage sur un sourcing écologique et sur leur recyclage en batteries de stockage d’électricité. Au niveau moteur, l’essieu électrique représente 60 % de la chaîne cinématique ; le second essieu récupère l’énergie cinétique de freinage.

Le branchement de recharge électrique sera reporté à l’arrière du véhicule pour permettre des recharges rapides lors des mises à quai.

La caisse

SB : la caisse du fourgon est à la fois souple et solide avec ses poteaux larges et sa barre haute et on peut gagner un mètre de stockage sous la soupente. Aux angles, où se situent les dégâts les plus fréquents, le cadre de la porte a une bonne rigidité. Le carrossier-réparateur peut-il être le nôtre ? Nous avons nos ateliers, avec du personnel Lenormant, agent du groupe Renault Trucks, qui assurent notre SAV. Nous sommes aussi agent Anteo en Île-de-France pour les hayons, avec une clientèle d’artisans.

CD : nous pouvons former les techniciens de vos ateliers à l’entretien du Volta Zéro. Un hayon est prévu, repliable ou soit rétractable. La caisse pourra avoir une hauteur allant de 1,175 m avec 2,20 m de plafond, jusqu’à 0,80 m avec 2,40 m de plafond. Les feux arrière seront sur ressort pour réduire les risques de bris.

Prodrive a assemblé le prototype du Volta Zero à partir d’un essieu DAF coupé et d’une jupe en fibre de lin développée par l’Agence spatiale européenne.

Les tests

CD : les tests seront proposés à partir du troisième trimestre. Le délai supplémentaire alloué aux tests avant déploiement garantira un véhicule au plus proche des lignes de production. Cela permettra aussi d’adapter le véhicule à vos besoins. Des essais de conduite avec un conducteur seront néanmoins possibles en semaine 12 sur le MIN de Rungis.

SB : je viendrai aux essais. Pour les modifications, je souhaiterais dans la cabine un bac pour les documents de transport du conducteur et un rangement pour ses affaires personnelles à la place d’un des sièges. Il faudra aussi prévoir un support de téléphone et un allume-cigare pour alimenter le portable pour le GPS. Il faut ajuster le volant sur une position plus horizontale pour que le conducteur n’ait pas à régler le volant à chaque voyage. Dans la caisse, un éclairage intérieur sera nécessaire pour les manutentions.

Les couleurs du tableau de bord seront assombries pour limiter les salissures et l’ambiance lumineuse de la cabine pourra être personnalisée.

Le TCO

CD : préféreriez-vous acheter le véhicule avec l’aide gouvernementale de 50 000 euros ou le louer au kilomètre ?

SB : cette aide est bienvenue mais nous aurons besoin d’une incitation des clients à l’électromobilité pour les véhicules de distribution urbains ou périurbains. Si le TCO du Volta Zero est annoncé comme équivalent à celui d’un thermique, à l’achat, il reste plus cher. De plus, je n’ai pas assez de recul sur ses risques d’utilisation à 75 % de charge ou sur ses pannes éventuelles. En location avec conducteur, la durée de vie de dix ans convient. Mais Prévoté fera un test avant de décider, d’autant plus que nous prendrions plusieurs exemplaires pour avoir une logique et une cohérence de travail.

Placée trop haut, la caméra de vision arrière sera ramenée à hauteur du regard et dissimulée derrière un pare-soleil.

Conclusion

SB : ce véhicule renouvelle le métier et le transporteur qui l’utilisera sera attractif pour de jeunes conducteurs et mécaniciens. L’essai d’un mois prévoit le versement d’une caution, mais si nous achetons le véhicule, la caution sera déduite du prix d’achat. Sinon, Volta Trucks gardera une partie de la somme pour couvrir les frais d’utilisation. C’est raisonnable pour un VI qui a dix ans d’avance sur les voitures et qui représente un enjeu économique et publicitaire pour Prévoté. Faire de la notoriété, c’est aussi du marketing et cela entre dans notre objectif 2023 (voir notre précédente brève sur Prévoté).

Les caméras de vision latérale suppriment les angles morts.

À lire également – Le Guide de la gestion des poids lourds sur les VI verts

La caméra de vision arrière offre une vue aérienne du véhicule.
Carla Detrieux et Stéphane Bouvry ont trouvé un accord pour un test du Volta Zero en conditions réelles à partir du troisième trimestre 2021.
Partagez l’article sur